Gottland, récits
EAN13
9782742780686
ISBN
978-2-7427-8068-6
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
Romans, Nouvelles
Nombre de pages
288
Dimensions
21,7 x 11,5 x 2 cm
Poids
260 g
Langue
français
Langue d'origine
polonais
Code dewey
844
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible
Gottland c'est l'ancienne Tchécoslovaquie, mais aussi l'actuelle République tchèque. Un livre érudit et magistralement composé, où l'on trouve des personnages et des histoires insolites : l'édification du plus grand monument de Staline au monde ; l'ascension et la chute d'une star de cinéma tchèque dont Goebbels était tombé éperdument amoureux ; l'épopée de la dynastie Bata ; les subterfuges de la nièce de Franz Kafka pour préserver son anonymat...

Qui sont les héros de Gottland ?
Le livre commence par l'épopée de Tomas Bata qui crée un véritable empire de la chaussure au début du XXe siècle ; puis vient l'histoire de Lída Baarová, l'étoile du cinéma européen avant la Seconde Guerre mondiale, soupçonnée d'avoir été la maîtresse de Goebbels ; celle d'Otokar Svec, le sculpteur du plus grand monument au monde édifié à la gloire de Staline , qui s'est suicidé peu avant l'inauguration ; la chanteuse Marta Kubisová, icône de la Charte 77 ; l'écrivain Jan Procházka, brisé par le régime... On croise aussi la nièce de Franz Kafka, Véra S., une vieille dame solitaire... D'ailleurs, le livre est imprégné d'une atmosphère très kafkaïenne. Szczygiel dit lui-même avoir voulu raconter la vie des gens que le système avait transformés en « cafards », comme dans La métamorphose de Kafka.

C'est avec beaucoup d'empathie que l'auteur parle aussi bien de ses héros célèbres que de gens ordinaires. On les voit évoluer dans leur époque, menacés par le rouleau compresseur de l'Histoire. Car Mariusz Szczygiel s'intéresse tout particulièrement à l'époque communiste, déjà très lointaine pour les jeunes générations, et pourtant si proche... Gottland est une radioscopie subtile de la dérive du totalitarisme. C'est le récit d'un « avenir radieux » raconté par les victimes qu'il a engendrées. Des récits sur la peur et l'humiliation, et sur toutes les formes de la soumission comme moyen de survie. Mariusz Szczygiel est un amoureux de la République tchèque, où il réside une grande partie de l'année. Il a même appris le tchèque. Et il est un merveilleux conteur qui a un sens aigu du détail. Chaque récit est un petit bijou de composition, chaque texte est construit différemment, écrit avec brio.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

22 janvier 2010

Forme originale, entre enquête journalistique et fiction. Certaines histoires m'ont plus intéressées que d'autres : j'ai découvert l'ascension incroyable de Bata, cet industriel, son projet pour la ville de Zlin, ses arrangements avec le régime plus tard ; tout cela, ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Margot Carlier