Conseils de lecture

La vie solide, La charpente comme éthique du faire

La charpente comme éthique du faire

Payot

15,50
par (Libraire)
12 avril 2019

Coup de coeur récit

Après des études études de droit et philosophie, Arthur Lochman a choisi de devenir charpentier :
c'est le récit de son apprentissage qu'il nous livre ici, en partageant les leçons qu'il tire de la construction de la charpente. Si la pratique d'un travail artisanal permet de «  reprendre la main sur sa vie », elle peut aider à remettre de l'ordre dans la pensée aussi, à s'appuyer sur un cadre solide dans un monde mouvant.


Nos cabanes
6,50
par (Libraire)
12 avril 2019

Coup de coeur sociologie

En revisitant le mot « cabanes » et les lieux où elles s'installent, ZAD ou camps, Marielle Macé nous invite à le repenser comme la possibilité d'imaginer d'autres façons de se construire dans un monde qui favorise la précarité. A la fois refuge et expérimentation, la cabane comme tentative de recréer du collectif, de renouer avec notre humanité dans son plus simple appareil, de se reconnecter à un réel en manque de poésie.


Tout en palettes au jardin
12,90
par (Libraire)
12 avril 2019

Coup de coeur art de vivre

Et si ce que vous venez de lire vous donne des envies, n'hésitez pas, lancez-vous ! C'est le bon moment pour un projet "palettes" au jardin ...


LES VOYAGES DE ROMI
17,00
par (Libraire)
11 avril 2019

Coup de coeur album

Visiter le monde entier ?
Dans tous les véhicules possibles qui existent ?
En compagnie d'un rhinocéros rouge fluo ??? (trop mignon, en plus)
Je ne vois pas ce qu'il vous faut de plus !


La meilleure façon de marcher ?
14,90
par (Libraire)
11 avril 2019

Conseillé par la Librairie Sorcière Le Bateau Livre à Lille

Coup de coeur album ! Un vieillard, un petit garçon et un âne s'en vont vers la ville de Bonvent. Mais pour l'atteindre, il faudra d'abord passer par Languependue, Grande-Grinche, Guerrelasse, Durcoeur et Haute-Flemme. Que la spécialité des habitants de ces villes soit de jaser, grommeler ou soupirer, à chaque halte les commentaires iront bon train: «C'est une honte que ce garçon ne puisse pas monter sur l'âne» ou alors «Les jeunes n'ont plus de respect pour leurs aînés»… car quelle que soit la façon dont ils choisissent de se déplacer, il y en aura toujours pour faire des commentaires, et tant pis ! On referme ce livre tout en fredonnant un petit air façon «La meilleure façon d'marcher / C'est encore la nôtre / Ne pas écouter les autres / Et continuer !» — Conseillé par la Librairie Sorcière Le Bateau Livre à Lille