Eluard/ Picasso Pour la paix (Coffret)
EAN13
9782754114752
ISBN
978-2-7541-1475-2
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Beaux-Arts
Nombre de pages
224
Dimensions
24 x 19 x 4 cm
Poids
1306 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Eluard/ Picasso Pour la paix (Coffret)

De

Hazan

Beaux-Arts

Offres

À travers une sélection d’une trentaine de poèmes de Paul Eluard, illustrés de dessins de Picasso, ce coffret rend hommage à ces deux immenses artistes du xxe siècle, à leur engagement pour la paix, universelle et plus que jamais nécessaire.
« Lorsque se déroule dans ma mémoire le long film de l’œuvre de Picasso, je suis toujours frappé d’admiration par l’enthousiasme, le travail, l’incessant mouvement d’un homme dont le message restera, j’en suis persuadé, “le meilleur témoignage que nous puissions donner de notre dignité ”.
L’enthousiasme de Picasso ne se ralentit jamais. C’est sa force et son secret. Chaque pas en avant lui découvre un nouvel horizon. Le passé ne le retient pas ; le monde s’ouvre à lui, un monde où tout est encore à faire et non à refaire… »
 
« C’est ainsi que Picasso est lié à l’histoire éternelle des hommes. »
  Tels sont les mots magnifiques et poignants de Paul Eluard pour dire son amitié à Pablo Picasso. Une amitié qui débute en 1935, lors de leur première rencontre et qui va durer seize ans, jusqu’à la mort d’Éluard, en 1952. Une amitié de toute une vie, créatrice, qui va engendrer une véritable émulation, une fraternité, un engagement.
Entre ces deux hommes, tout converge  : un même goût pour la poésie, l’art, une même vision de la création artistique, un même style de vie.
Dès les années 1920, Paul Eluard collectionnait déjà des œuvres de Picasso, mais c’est au milieu des années 1930 que leur amitié s’affirme. Ils se retrouvent dans les actions collectives du mouvement surréaliste, partagent une même passion pour l’art moderne et la poésie, s’engagent contre le fascisme et pour la liberté des peuples, pour la paix.
Cet engagement va nourrir la poésie d’Eluard et l’art de Picasso, dans un dialogue riche et ininterrompu  : l’un écrit les plus beaux poèmes pour la paix, indissociables
 
 
 
de ses poèmes d’amour, l’autre dessine des colombes dans de multiples variations. Car dans la Bible, cet oiseau annonce à Noé la fin du Déluge en lui apportant un rameau d’olivier. Sublime emblème de la paix, la colombe représente la fin du chaos.
Cet engagement pour la paix et la liberté trouvera son ultime expression en 1951, lors de la publication du recueil Le Visage de la paix.
 
À travers une sélection d’une trentaine de poèmes de Paul Eluard, illustrés de dessins de Picasso, ce coffret, rend hommage à ces deux immenses artistes du xxe siècle, à leur engagement pour la paix, universelle et plus que jamais nécessaire.
 
« Je connais tous les lieux où la colombe loge
Et le plus naturel est la tête de l’homme. »
 
« L’homme en proie à la paix se couronne d’espoir. »
 
« L’architecture de la paix
Repose sur le monde entier. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel Murat