• 11 juillet 2016

    Un homme désarmé en vaut deux, aussi!

    Dès la première page de cette histoire on sait que l'on va passer un très bon moment. Matthieu Bonhomme rêvait depuis longtemps de nous offrir un Lucky Luke. C'est chose faite, servis par un dessin chiadé et un scénario fort original. Avec tous les codes du western et ses multiples références, plus toutes ses touches d'humour juste un peu décalé, Bonhomme contribue à la légende et nous fait redécouvrir notre héros solitaire.

    Manon


  • 22 avril 2016

    Superbe hommage

    Première planche, Lucky luke gît face contre terre, abattu lors d'un duel. Qui, comment, pourquoi ‎‎? Retour quelques jours avant le drame pour comprendre ce qui s'est passé. Un western pur et dur, ‎superbe hommage au plus connu des cowboys par Matthieu Bonhomme (Esteban/Texas Cowboy). ‎Au delà de l'hommage, juste un des meilleurs albums de ce début d'année.‎


  • par (Libraire)
    6 avril 2016

    Par une nuit orageuse, Lucky Luke arrive dans la bourgade boueuse de Froggy Town. Comme dans de nombreuses villes de l'Ouest, une poignée d'hommes y poursuivent le rêve fou de trouver de l'or. Luke souhaite faire une halte rapide. Mais il ne peut refuser l'aide qui lui est demandée : retrouver l'or dérobé aux pauvres mineurs du coin la semaine précédente. Avec l'aide de Doc Wednesday, Lucky Luke mène une enquête dangereuse, confronté à une fratrie impitoyable qui fait sa loi à Froggy Town, les Bone.
    A l'occasion de l'anniversaire de Lucky Luke, Matthieu Bonhomme rend un superbe hommage avec un scénario solide, une mise en image efficace et quelques clins d'oeil qui raviront tous les admirateurs du cowboy solitaire avec une question fondamentale : Lucky Luke se remettra-t-il à fumer?
    Un plaisir de lecture à ne pas bouder, un grand merci à Matthieu Bonhomme!


  • par (Libraire)
    2 avril 2016

    Matthieu Bonhomme revisite ici le mythe "Lucky Luke" tout en rendant un vibrant hommage au western américain, à John Ford en particulier. Un Lucky Luke avec des défauts, des émotions, des envies... bref plus humain !
    Une réussite pour un album qui fera date.
    Amaury