L'hôtel du cygne

Zhang Yueran

Zulma

  • par (Libraire)
    16 novembre 2021

    Conseillé par Manon R

    Yu-Ling vit à Pékin depuis une dizaine d’années. C’est la nounou d’un petit garçon, Dada, fils unique d’une riche famille chinoise. Aujourd’hui Yu-Ling a organisé un pique-nique pour Dada. Accompagnée d’une certain Monsieur Courge, cette sortie est en fait un prétexte pour le faux kidnapping de l’enfant, le but étant d’obtenir une rançon dans l’espoir de changer de ville, de métier, de repartir à zéro. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Une fois partis pour ce fameux pique-nique, ils apprennent que le grand-père et le père de Dada ont été arrêtés pour corruption et que la mère s’est enfuie lâchement. Ils se retrouvent donc seuls avec l’enfant.

    "L’Hotel du cygne" ouvre les portes sur le quotidien de cette nounou qui va devoir élever ce petit garçon. Ensemble ils forment une famille, un peu étrange, peu conventionnelle mais très touchante. D’un côté il y a Yu-Ling qui rêve d’une autre vie et de l’autre un enfant qui n’a qu’une envie, avoir des amis.

    C’est un roman avec des situations loufoques, ce qui fait toute son originalité. Mais c’est surtout une très belle histoire, tout en sensibilité et qui met en lumière une Chine contemporaine, ses inégalités sociales et la solitude de l’enfant unique.


  • par (Libraire)
    9 septembre 2021

    Coup de cœur de la chouette

    Que fait-on quand on enlève un enfant, mais qu'on n'a plus personne à qui réclamer la rançon? De cette prémisse, Zhang Yueran tire un roman sensible sur la maternité, les amitiés inattendues et l'infinie imagination des enfants. À mettre entre toutes les mains, pour un bon moment de lecture. Et qu'est-ce que ça se lit bien!


  • par (Libraire)
    23 août 2021

    Ce roman social, à la narration concise et efficace constate l'air de rien les conséquences de la politique de l'enfant unique dans la Chine contemporaine, les effets pervers de la corruption et de l'enrichissement personnel généralisé et l'appât de l'argent démesuré. C'est tout le paradoxe vivant de la Chine, un pays qui se voudrait intègre, érigé en modèle social exemplaire en apparence mais qui recouvre de nombreuses facettes et des disparités flagrantes, économiques et sociales. Chacun tente de vivre comme il le peut, naviguant au jour le jour entre astuces et combines.
    Avec nuances, fantaisie et justesse, l'auteure dévoile des personnages fragilisés, profondément humains: un enfant unique ultra-choyé, malicieux et capricieux, finalement très solitaire, une nourrice secrètement blessée, intensément aimante malgré les déceptions, déterminée à affronter les aléas.