Laure M.

Kerozene
20,00
par (Libraire)
26 avril 2021

L'art du court

L’auteure nous offre une galerie de personnages drôlement originaux.
Tous atterrissent dans une même station-service. Aucun ne se croise réellement. Mais chacun abrite un grain de folie détonnant.
Ce sont des histoires courtes qui cohabitent sans se mélanger. Un hermétisme savoureux. Accompagné d'une écriture visuelle saisissante. C'est tout simplement génial !

De feu et d'or
par (Libraire)
13 avril 2021

Touchant !

De feu et d'or est un texte touchant et subtil. L'autrice y dessine la vie d'une famille afro-américaine de classe moyenne. C'est une histoire contemporaine, située à Brooklyn, tour à tour racontée par les membres de la famille. On se laisse transporter dans leur quotidien, marqué de tracas ordinaires. Mais pas que... Il y a aussi l'histoire des États-Unis, bouleversée, entre autres, par l'attentat du 11 septembre.
La chronologie est clairsemée. L’écriture douce et limpide. On lit ce roman comme on regarde un tableau impressionniste. Émue devant toutes ces touches de réalisme qui forment un tout .

Une saison douce
par (Libraire)
1 avril 2021

Un conte lumineux

Nous sommes dans un petit village sarde délaissé. Les habitants y ont une vie monotone. Jusqu'à "l'arrivée des envahisseurs" ! C'est ainsi que les villageoises, qui nous content l'histoire, décrivent un groupe de migrants et d'humanitaires venus s'installer par ici, dans une maison en ruine. Une bien curieuse troupe qui va susciter la curiosité puis l'attendrissement de ces villageoises, une poignée de femmes, qui tel un chœur, racontent leur rencontre avec la diversité. Leur langue est lumineuse, chaleureuse, mais aussi teintée d'une gouaille drôle et salvatrice. Car nul illusion sur la nature humaine ! Un temps bienfaitrice et généreuse, un temps railleuse et oublieuse...

Tu aurais dû t'en aller
par (Libraire)
19 mars 2021

Une nouvelle fantastique

Une nouvelle fantastique et horrifique qui se lit d'une traite. Elle nous entraîne au sein d'une maison dont les murs, les portes, les pièces et les objets semblent se déplacer. Le narrateur rapporte ces phénomènes étranges dans son carnet qui est l'objet du livre que vous avez entre les mains. Tout comme la maison, les mots se transforment... Savoureux !

Marie-lou-le-monde
13,00
par (Libraire)
12 mars 2021

Un flamboyant roman-poème qui parle de désir et d'amour. A découvrir !