Eve L.

16 mars 2021

Cet ouvrage contient des dizaines et des dizaines de lettres aux destinataires différents. Des lettres parfois jamais envoyées. Tantôt émouvantes, tantôt douces, ou encore virulentes, elles exposent au grand jour les émotions de leurs expéditeurs. Mais ce livre, c'est surtout un projet, une idée de l'auteur, qui, pendant des années, en des lieux différents, a rencontré multiples individus qui leur a conté leurs différentes histoires, les divers aveux qu'ils avaient à faire. Et il a écrit leurs lettres. Une plongée au cœur de l'intime !

Gallimard

6,90
11 mars 2021

1860. Hervé Joncour tient un élevage de vers à soie, dans la petite ville de Lavilledieu. Un jour, une épidémie arrive, et tous les œufs en sont atteints. Mais loin, vers la fin du monde, il y a un endroit où les œufs sont sains. Un endroit où il sera possible de sauver Lavilledieu et le fameux élevage de vers à soie. Le Japon. Hervé Joncour s'y rend alors. Il y rencontre Hara Kei. Et une jeune fille au regard occidental. Le premier d'une longue série de voyages vers le pays du soleil levant. Et quand la guerre arrivera, et ne laissera qu'un seul vestige de son passage, tout aura changé. Sa place aura indéniablement changé. 1865. L'année de la désuétude. Ou de la renaissance...

C'est un roman très agréable à lire, l'écriture de Alessandro Baricco est merveilleuse de par sa délicatesse et sa netteté. Les amours mystérieux, impossibles, la guerre, les périples de Hervé Joncour, les vers à soie... "Soie" est une prouesse littéraire.

22,50
5 mars 2021

Une histoire d'amour contée à l'envers, de la fin au début... ou au présent, tout simplement, car elle est hors du temps. Un simple regard peut-il suffire à relier deux individus pour le restant de leur vie ? Aussi loin qu'ils puissent être, aussi nombreuses soient les différences qui les caractérisent... un lien indéfectible les unis. D'une grande douceur, cette bande dessinée nous invite aux côtés d'Ana et de Zeno, deux personnages attachants dont l'histoire vous fera croire au véritable amour. Très belle découverte !

Marías, Fernando

Actes Sud

7,00
19 février 2021

Un certain trafiquant d'art. Pas n'importe lequel. Il est membre d'une organisation secrète et travaille avec un certain homme blond. Un certain commissaire de police. Jeune, fringuant, quelque peu arrogant. Il mène toujours à bien ses missions. Il arrête ceux qui doivent être arrêtés. Il a fait enfermer un certain trafiquant d'art. Emprisonné, il va élaborer sa vengeance. Le vie de son ennemi ne sera plus. Elle va disparaître, petit à petit, pour laisser place à une vie peuplée de mensonges, de souffrances, de trahisons. La destruction. L'artiste ? Il s'est suicidé. Il y a seize ans. Mais avant de commettre l'irréparable, il va écrire une lettre à son ennemi. Lui rappelant tout. Lui prouvant tout. Le tuant encore un peu plus.

"Je vais mourir cette nuit" est un livre fascinant par sa manière qu'il a de vous prendre à la gorge. Vous devenez le destinataire de cette lettre, vous avez du mal à respirer, votre cœur s'emballe, vous ne pouvez pas vous arrêter de lire de peur que tout disparaisse, c'est rusé, c'est démoniaque, perfide... c'est magistral !

Ne m'oublie pas

Alix Garin

Lombard

22,50
17 février 2021

Lorsque qu’un jour, Clémence va voir sa grand-mère à la maison de retraite, c’est le déclic, elle ne peut pas la laisser ici, dans cet endroit où chaque occupant ne semble qu’attendre la fin. Souffrant de la maladie d’Alzheimer, cette dernière parle de ses parents au présent et semble avoir l’impression d’être de nouveau une petite fille. Face à son apparente tristesse, Clémence ose, elle l’emmène, loin, loin de ce lieu qui ne lui apporte aucunement ce dont elle a besoin. En voiture, direction la maison des parents de sa grand-mère, de la maison de son enfance, au bord de la mer ! Road-trip entre villes, plaines et enfin, l’immensité bleutée de la mer. Et là, tout commence réellement. On y est presque, voilà le bleu ! Et quand la maison apparaît devant leurs yeux, c’est le début d’une ère nouvelle. La fin d’une époque.

« Ne m’oublie pas » est un très joli roman graphique aux illustrations toutes douces et aux couleurs pastels. Alix Garin nous offre un magnifique voyage en compagnie d’une mamie et de sa petite fille, où elles semblent enfin se retrouver, toutes deux animées du même but. Poétique et attachante, cette histoire est impossible à oublier !