La Mandragore

Et toujours les forêts / roman
par (Libraire)
20 mai 2020

En lisant le nouveau livre de Sandrine Collette, vous traverserez page après page des forêts d’arbres calcinés, marcherez sous un ciel chargé de cendres, brûlé par le ruissellement des pluies acides pour finir dans une sombre cabane à attendre des années l’apparition d’un brin d’herbe ou d’un rayon de soleil. Un grand voyage pour espérer trouver un peu de lumière aux confins de la catastrophe…Tout à fait d’actualité… avec le prix de la Closerie des Lilas !
Laurent

Profils

Hachette Romans

17,00
par (Libraire)
5 mai 2020

Quand les apparences sont trompeuses...

Maisie n'est ni mince ni jolie, et donc la cible des moqueries des autres élèves du lycée. Elle se réfugie dans le dessin et crée des BD, de petites histoires où elle peut enfin maîtriser les choses. Pour se venger d'un garçon de son cours de chimie, elle décide de se créer un profil idéal sur Internet... Mais les apparences peuvent se révéler trompeuses dans un sens comme dans l'autre, Maisie finira par le comprendre...
Derrière cette trame un peu classique se cache un récit réussi et nuancé qui aborde l'amitié, la jalousie, la confiance en soi, la vie de groupe au lycée, les réseaux sociaux... La vie, quoi !
Christelle

Les recettes de la vie

Jacky Durand

Gallimard

7,50
par (Libraire)
4 mai 2020

Voilà un petit bijou de texte pour tous les amoureux de saveurs et de transmission, pour tous ceux que touchent les relations filiales, les non-dits qui pourtant sont remplis d’amour. L’hommage de ce fils à ce père est tout simplement magnifique, un père qui n’a pas fait tout ce qui fallait bien sûr. On n’écoute pas toujours assez ses enfants, on essaie de les lancer sur une route qu’on projette pour eux et pourtant ce qu’ils souhaitent est à portée de mains… En ces temps légèrement anxiogènes, laissez-vous emporter par cette langue simple, douce, affectueuse et gourmande.

Agnès

Rouge blanc bleu

Éditions Gallmeister

23,00
par (Libraire)
4 mai 2020

Est-ce un polar ? Un roman d’espionnage ? Une fine introspection dans la relation intime d’une fille à son père ? On trouve tout cela dans ce roman très réussi qui nous plonge dans la vie d’Anna qui, quelques mois après la mort de son père Noël, est abordée par un homme dans le sud de la France de manière assez énigmatique. De retour à New York, elle reçoit une clé USB qui lui révèle petit à petit qui était véritablement son père. S’entremêlent alors, aidés par l’alternance des voix par chapitres intercalés, les souvenirs de l’enfance, cette relation passionnante qui la lie à son père et la réalité du fonctionnement et des pratiques de la CIA. C’est passionnant, inattendu et original. A lire absolument comme le premier roman tout aussi réussi de Léa Carpenter « Onze jours ».

Agnès

Vis-à-vis

Éditions Gallmeister

23,80
par (Libraire)
4 mai 2020

Gros coup de cœur pour cet excellent thriller psychologique dont on découvre tout de suite la face cachée de chacun des personnages principaux dés les premières pages. Hen et son mari, nouvellement arrivés dans une petite ville proche de Boston, font la connaissance de leurs plus proches voisins Mira et Matthew. A l’occasion d’un diner chez eux, Hen est attirée par un objet dans le bureau de Matthew dont elle sait qu’il est l’arme d’un crime pour lequel elle a nourri une véritable obsession autrefois. Elle comprend alors que son voisin en est l’assassin. Qui comprend à son tour qu’il a été démasqué. Hen tente assez vite d’informer la police et son mari de sa découverte, problème : Hen est bipolaire, a fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique et agressé une jeune femme il y a plusieurs années. Qui peut la prendre au sérieux ? Est-elle en danger ?

Efficace, tendu et surprenant jusqu’à la chute, impeccable !

Agnès