L'équipe du Bateau Livre

Ordesa
8,50
24 février 2021

Fascinante écriture !

Manuel écrit. Il revient sur son histoire, et se balade dans les veines familiales. Il écrit sur ce qu'il sait, ne sait pas, ne saura jamais. L'occasion pour philosopher, aussi, sur la mort suite au décès des ses deux parents ; sur toutes ces petites morts qui font nos vies. Et puis il la décortique, la vie, en voguant entre sa complexité et sa simplicité.
Ce livre, c'est un témoignage qui sert d'expérience organique et remarquable, et qui aide à la regarder en face, la vie.

Magnifique !

Soleil jusqu'à la fin
21 février 2021

Une héroïne forte qui fait face aux coups de poing de la vie !

« Mais consoler un adulte, c’est peine perdue. Le monde a eu le temps de lui passer sur le cœur au rouleau compresseur et même de repasser en sens inverse ».

Le monde d’Amaya s’arrête le jour où sa mère déclare forfait et se laisse mourir de chagrin après le départ de son père. Très tôt confrontée à la douleur et au désenchantement du monde des adultes, Amaya a régulièrement fait face aux duretés de la vie, et s’est construit comme elle a pu une muraille pour y face. Sa tante Thérésa est bien trop fragile pour la garder, en attendant Amaya est confiée à une maison d’enfants à caractère social. Là, Amaya va se construire des amitiés, sortir de sa douleur mais le pire va arriver au moment où elle tentait de s’en sortir. La direction de la MECS n’a d’autre choix que de l’envoyer en famille d’accueil, loin, pour se reconstruire. Méfiante à nouveau, petit à petit Amaya va découvrir en Madeleine et Pierrot un couple charmant, avec son histoire, ses blessures, certes, mais totalement dévoués au bien-être des enfants qu’on leur confie. Jusqu’à la fin, malgré les épreuves, Amaya n’a de cesse de relever la tête, regarder les choses en face et avancer.

A travers les yeux et les pensées d’Amaya, le lecteur – prénommé Albert par la narratrice - est frappé et happé par les violences, les duretés et les injustices de toutes ces jeunes vies accueillies dans les maisons d’enfants. Le récit du destin d’Amaya, l’écriture, le caractère de l’héroïne et sa façon de s’exprimer prennent aux tripes et l’on reste un moment au sortir de sa lecture accompagné par sa capacité de résilience.

La longue route de Little Charlie
21 février 2021

Coup de coeur roman ado

La vie de Charlie Bobo, 12 ans, fils de métayers de Caroline du Sud, est subitement bouleversée lorsque son père vient à mourir. Inattendue, sa mort ne laisse pourtant pas le temps à sa famille de faire son deuil : très vite, le Captain Buck vient réclamer le remboursement de la dette qu’il a accordé au père de Little Charlie. Du jour au lendemain, Little Charlie part sur les routes avec le Captain Buck, à la recherche de deux esclaves qui se sont enfuis il y a des années de cela partis refaire leurs vies à la frontière canadienne.

Tout au long de ce périple, le jeune Charlie, manquant d’éducation et totalement candide, va grandir, émanciper son esprit des jugements des gens du Sud, et faire plus que rembourser une dette : construire sa dignité.

Lire est dangereux (pour les préjugés), Pour les préjugés

Pour les préjugés

Editions Milan

15,90
9 février 2021

Coup de coeur roman ado

Clara, bénévole à la bibliothèque de son lycée, démarre sa dernière année dans l’incompréhension : une cinquantaine de livres font désormais partis des « médias prohibés » par la direction. A^près le choc et l’incompréhension, ce sont plusieurs questions qui se posent à elle : comment décide-t-on qu’un livre est bon ou non ? Pourquoi arriver à une telle extrémité ? Les livres sont tout pour elle, ils lui ont permis d’évoluer dans bien des situations de sa vie. Alors, très vite, Clara décide de réagir en entreposant ces livres interdits dans son casier et en les prêtant volontiers aux lecteurs intéressés. Bientôt, des élèves qu’elles ne côtoyait pas veulent découvrir ces classiques prohibés, veulent faire partie de son club de lecture. En menant cette révolution discrète, Clara ne va pas seulement se rebeller contre les décisions de la direction, mais une rébellion plus sournoise va s’opérer : le changement de ses propres préjugés.

La liberté d’expression, la censure ... sont bien des thèmes abordés dans ce livre, mais pas que ! Car ce livre-là va au-delà de ce débat, il nous questionne sur les raisons qui nous poussent à défendre certaines causes, comment les livres peuvent changer notre vision des choses sans que nous le ressentions de la même manière et combien les livres permettent le partage, la connivence.

A mettre entre toutes les mains !

Les dossiers du voile
9 février 2021

Des personnages haut en couleur, des réparties qui font mouche, Adrien Tomas signe un roman déjanté à l’intrigue palpitante.

En plein cœur de Paris vit une société secrète, faite de fées, de loups-garou, de djinns, de mages et autres êtres magiques. Ces créatures vivent aux côtés des humains, en assurant leur tranquillité par la plus grande discrétion.
Toutefois, il arrive que des activités magiques dérapent et peuvent être remarquées par des humains. Pour empêcher que le voile séparant les humains des méta-humains ne se déchire, la brigade de régulation des espèces méta-humaines a été créée.
Tia Morcese, du fameux clan Morcese et fille de la grande enchanteresse qui assure neutralité entre les différents clans, fait partie de cette brigade. Mais il va y avoir du pain sur la planche pour cette enquêtrice dynamique lorsque d’étranges meurtres sont perpétrés…