Les Morts Bizarres, Volume 1 - L'assassin nu
Éditeur
DesOreillesPourLire
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Morts Bizarres, Volume 1 - L'assassin nu

DesOreillesPourLire

Offres

  • AideEAN13 : 9782917860168
    • Archive ZIP, libre d'utilisation
    8.00
Très populaire en son temps, Jean Richepin (1849-1926) est aujourd’hui
rarement publié. Il se fait connaître grâce à la _Chanson des gueux,_ qui en
partie censurée, lui vaut un mois de prison. Ses oeuvres intéressent les plus
grands artistes comme Sarah Bernhardt et plus récemment Barbara ou Georges
Brassens.

Les nouvelles des _Morts Bizarres,_ teintées d’un soupçon d’humour noir,
révèlent l’imagination de Jean Richepin.

5 histoires lues par Bertrand Suarez-Pazos : Constant Guignard . Bonjour
Monsieur! . Mademoiselle Brouillard . Georges la Sainte . L’assassin nu

_“Quand Pierre Lurier sortit de prison, il se trouva sans travail et sans
pain._

_Il avait été condamné, à l’âge de vingt-cinq ans, pour vol avec effraction
dans une maison où il venait d’entrer comme valet de chambre. En prison, il
avait appris à faire des ferrets pour cordons de soulier. Or, dans la petite
ville de province où la surveillance de la haute police l’obligeait à
demeurer, il lui était absolument impossible d’utiliser ce métier tout
spécial. D’autre part, il ne fallait pas songer à se replacer comme
domestique. Pierre Lurier avait donc pour horizon la misère et la faim._

_Il réfléchit qu’en travaillant longtemps et beaucoup, si par hasard il
trouvait de la besogne, il arriverait uniquement à ne pas crever comme un
chien. Il se dit, par contre, qu’en commettant un nouveau crime, il pourrait
d’un coup gagner non seulement un morceau de pain, mais peut-être la richesse.
Il n’hésita pas, et choisit le second parti.”_
S'identifier pour envoyer des commentaires.