Ferdinand je suis à Paris
Éditeur
Mémoire d'encrier
Date de publication
Collection
Roman
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ferdinand je suis à Paris

Mémoire d'encrier

Roman

Offres

  • Aide EAN13 : 9782897128111
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    8.99

  • Aide EAN13 : 9782897128104
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    8.99
**Résumé** Ferdinand, fringant journaliste originaire de Port-au-Prince, suit
son train-train quotidien à Paris jusqu’à ce message laissé sur son répondeur
par Jenny, son amoureuse américaine : « Ferdinand, je suis à Paris. » Voilà
notre héros partagé entre Jenny qui débarque et Olivia, son amante parisienne.
À ce tourbillon amoureux s’ajoutent son roman à finir et ses articles à
écrire, les soirées entre amis et les factures en souffrance, l’actualité en
Haïti et la vie du quartier… Sans oublier la présence de son fidèle compagnon
de route : un lapin nommé Cassegrain. Avec _Ferdinand je suis à Paris_ , Jean-
Claude Charles signe une partition endiablée, véritable chant d’amour à la vie
trépidante parisienne. **Extrait de la préface de Patrick Chamoiseau** Comment
expliquer la jubilation que l’on éprouve à relire Jean-Claude Charles ? C’est
difficile à dire, et tant mieux si cela reste impossible. En face d’une œuvre
de l’art littéraire, la première tendance est hélas de se lancer dans des
explications de textes mâtinées d’éléments biographiques de l’artiste. Même si
cela peut s’envisager, il est bien plus enrichissant de garder à l’esprit
qu’une œuvre d’art est d’abord une équation mystérieuse. Sa vertu est de
déporter notre esprit de ses perceptions ordinaires, de stimuler notre
imaginaire par l’exclamation d’un inconnu. C’est pourquoi, il faut avant tout
savourer les flots de perceptions qui naissent à son contact. Et s’y tenir.
C’est ainsi que l’œuvre enseigne : on jubile si on est mûr pour elle ; on est
offusqué, voire terrifié, si on n’est pas prêt pour cette rencontre. On
l’éprouve, ou on en est éprouvé. L’histoire de l’art est pleine d’une gamme
émotionnelle qui épelle toutes les nuances praticables entre l’enthousiasme et
la terreur. Mon histoire avec Jean-Claude Charles a toujours été de cet ordre
: jubilations ! Il faut lire et relire Jean-Claude Charles, c’est à dire dans
tous les sens du terme : l’éprouver. **L’auteur** Né à Port-au-Prince, Jean-
Claude Charles (1948-2008) est romancier, poète et essayiste. Il est l’auteur
d’une œuvre immense rééditée chez Mémoire d’encrier.
S'identifier pour envoyer des commentaires.