Le cri de Gaïa, Penser la Terre avec Bruno Latour
EAN13
9782359251975
ISBN
978-2-35925-197-5
Éditeur
Empêcheurs de penser en rond
Date de publication
Collection
EMPECH PENSER
Nombre de pages
218
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
278 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le cri de Gaïa

Penser la Terre avec Bruno Latour

De ,

Empêcheurs de penser en rond

Empech Penser

Offres

Autre version disponible

Sous la direction de Bruno Latour, Frédérique AÏT-TOUATI, Emanuele COCCIA

Bruno Latour inspire depuis plusieurs décennies le travail de philosophes, historiennes et historiens, sociologues, éthologues, anthropologues et artistes dans le monde entier. Face à Gaïa occupe une place particulière dans son oeuvre : ce livre appelle à une réaction au-delà de la simple assimilation théorique.
Ce qui a l’apparence d’une question purement scientifique est en vérité un différend d’ordre politique. L’hypothèse Gaïa de Lovelock et Margulis représente l’effort pour reconnaître que la Terre est un sujet qui agit et intervient avec force dans notre histoire. Nous sommes moins sur la Terre que face à elle. La question écologique est moins celle du respect du vivant que celle de l’acceptation et de la représentation de l’actrice politique par excellence : notre planète. Reconnaître sa puissance d’agir signifie faire coïncider la protagoniste de l’histoire de la vie avec sa scène.
Autour de ce défi, des spécialistes de différentes disciplines scientifiques et artistiques se sont réunis. Chacun des auteurs raconte sa rencontre avec une des propositions contenues dans Face à Gaïa, comment elle l’a interrogé, bouleversé, voire contrarié. On ne fera face à Gaïa qu’en entremêlant les savoirs issus de l’exploration de cette « zone critique » (autre nom de Gaïa), les performances des artistes, la philosophie, la métaphysique et la théologie.
Gaïa en sort encore plus fascinante, provocante et menaçante.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Emanuele Coccia
Plus d'informations sur Frédérique Aït-Touati