La Russie en guerre T1, La patrie en danger 1941-1942
EAN13
9782847347609
ISBN
978-2-84734-760-9
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Collection
Texto (1)
Nombre de pages
711
Dimensions
18 x 12 x 3 cm
Poids
540 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
947.0842
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Russie en guerre T1

La patrie en danger 1941-1942

De

Traduit par

Préface de

Tallandier

Texto

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Né à Saint-Pétersbourg dans l’ancienne Russie, Alexander Werth revint en URSS. moins de deux semaines après l’invasion allemande de juin 1941 et y demeura pendant toute la guerre en tant que correspondant du Sunday Times. Parlant le russe, rencontrant maintes personnalités, il fut le témoin par excellence, celui qui non seulement a connu le front de Moscou, de Leningrad, de Stalingrad, de Kiev, mais encore a vu vivre l’URSS au cours d’une des plus terribles tragédies qu’un peuple ait jamais vécues. Si La Russie en guerre n’était qu’un témoignage vécu, sa valeur serait déjà inestimable. Mais Alexander Werth est allé plus loin : aux dons de l’écrivain, du journaliste, de l’observateur, il a ajouté ceux d’un chercheur patient, d’un historien rigoureux. Après avoir connu l’angoisse de la bataille de Moscou et de l’« Été » noir de 1942 (quand la Wehrmacht pénétrait dans Stalingrad et envahissait le Caucase), après avoir assisté au farouche enthousiasme d’un peuple qui gagne sa guerre au prix de terribles pertes et grâce à des prodiges de volonté et d’intelligence, il consacra près de vingt ans à dépouiller d’innombrables documents soviétiques, allemands, occidentaux sur le plus vaste conflit dont l’Europe ait jamais été le théâtre.

On lira dans ce premier volume quelles furent la psychologie et la politique soviétiques de 1939 à 1942, c’est-à-dire depuis le pacte germano-soviétique jusqu’à ce zénith de la guerre que fut Stalingrad. Pour la première fois apparaît en pleine lumière la complexité des rapports entre la guerre et les hommes, entre l’Armée rouge et l’action du Parti communiste, entre la stratégie russe et des personnages comme Joukov, Molotov, Khrouchtchev et, avant tout, Staline.

Livre total – il nous emmène des rues de Moscou aux rives de la Volga, des panzers de Guderian aux armées blindées de Koniev, des Komsomols héroïques de Leningrad aux salles du Kremlin – La Russie en guerre constitue toujours aujourd’hui un apport capital à l’histoire du monde actuel.

Alexander Werth est né à Saint-Pétersbourg. À la suite de la Révolution russe, sa famille fuit vers le Royaume-Uni et il obtient la nationalité britannique. Avant guerre, il consacra nombre de ces écrits à la France. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il devient le correspondant à Moscou du Sunday Times, du Guardian et de la BBC. À ce titre, il sera l’un des premiers étrangers à être autorisé à pénétrer dans Stalingrad après la bataille.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alexander Werth
Plus d'informations sur Michel Zéraffa
Plus d'informations sur Nicolas Werth