Mémorial pour Else Bloch-von Stritzky
Éditeur
Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Date de publication
Collection
Hors collection
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

  • AideEAN13 : 9782735117864
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99

Autre version disponible

Dans l'année qui suivit le décès de sa première épouse Else von Stritzky, en
1921, le philosophe Ernst Bloch écrivit une sorte de journal qui livre
quantité d'informations sur son œuvre et sa personnalité. Mais surtout, ce
texte émouvant veut faire mémoire d'une femme exceptionnelle. Paru seulement
après la mort de Bloch, il donne un accès privilégié à sa philosophie de la
mort et du Royaume. « Il se peut bien que parfois la “vie” ait reculé devant
l'utopiste, mais autre chose, son existence ébauchée dans une autre sphère est
devenue surabondante ; Else a représenté cette autre sphère d'une manière
indescriptible. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.