Nous étions résistantes
Éditeur
Alisio
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Nous étions résistantes

Alisio

Offres

  • AideEAN13 : 9782379351624
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    12.99

Autre version disponible

Diplômée de HEC au début de la guerre, **Odile Benoist-Lucy** est arrêtée en
novembre 1942 pour faits de résistance puis déportée dans un camp de
concentration en Allemagne (janvier 1943). Elle est libérée en mai 1945. En
janvier 1950, elle entre à la Banque d'Etat du Maroc à Rabat comme attachée
auprès du directeur général. Elle intègre ensuite la Commission CEE et occupe
différentes hautes fonctions publiques.

Née en 1926, **Michèle Moet-Agniel** entre en Résistance dès le discours du
maréchal Pétain du 17 juin 1940. Elle commence par transporter et diffuser des
tracts, puis intègre un réseau d'évasion, et convoie des aviateurs alliés.
Arrêtée, internée à Fresnes, elle est déportée à Ravensbrück le 15 août 1944.
Elle échappe avec sa mère à la marche de la mort et rentre en France le 11
juin 1945. Après la guerre, elle devient institutrice et témoigne à partir de
l'émergence du négationnisme en 1980.

À la Libération, elles décident avec Denise Vernay, la sœur de Simone Veil,
d’œuvrer ensemble au devoir de mémoire.

**Deux femmes, Résistantes, internées, déportées. Deux parmi les dernières
survivantes, qui confient à Sophie Carquain le témoignage de leurs combats.**

**Sophie Carquain** , écrivain et journaliste, a publié de nombreux livres,
dont _Trois filles et leurs mères, Le roman de Molly N._ aux éditions
Charleston et _J’aimerais te parler d’elles_ (Albin Michel Jeunesse, 6 000 ex.
vendus). Elle est également scénariste ( _Simone de Beauvoir, une jeune fille
qui dérange_ , Marabulles, 3 500 ex. vendus).
S'identifier pour envoyer des commentaires.