Poissons rouges et autres bêtes aussi féroces
EAN13
9782721007230
ISBN
978-2-7210-0723-0
Éditeur
Éditions des femmes-Antoinette Fouque
Date de publication
Collection
Fiction
Nombre de pages
187
Dimensions
20 x 13 x 1,5 cm
Poids
230 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Poissons rouges et autres bêtes aussi féroces

De

Préface de

Éditions des femmes-Antoinette Fouque

Fiction

Offres

Autre version disponible

« Ensuite elle ôte ses vêtements un à un et elle entre dans la mer. Hors saison, hors temps, elle ne sent pas les morsures du froid. Elle nage vers les oiseaux silencieux, elle nage sous les flots bleus et parmi les flocons ailés blancs, piquetés de noir au bout de la queue et le bec rouge sang. Elle se baigne parmi les mouettes, majestueuse. Mieux : royale. Elles se posent sur ses épaules, sur ses mains. Une ou deux lui picorent le bout des seins. Elle rit. La mer lèche ses plaies. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
6 novembre 2020

Recueil de nouvelles, en forme de bestiaire fantastique, surnaturel. L'onirisme flirte avec l'irrationnel, le rire -noir- avec la profondeur et la peur, le crime avec l'amour, à la manière de ou en hommage à ou en simple admiration d'Edgar Allan ...

Lire la suite

pour son nouveau roman "Le Contrat"
Le , Librairie Le Bateau Livre

Avec son quatrième texte publié aux éditions des femmes -Antoinette Fouque, Ella Balaert nous propose un jeu de piste littéraire rocambolesque fascinant, à la fois pour ses personnages et le lecteur!
On y rencontre une romancière en panne d'inspiration, un éditeur diabolique, une vielle dame enjouée et farceuse, un réalisateur tyrannique et son actrice fétiche, le tout servi avec beaucoup d'amour, une bonne dose d'humour et juste ce qu'il faut de macabre pour cette comédie humaine au rythme enlevé.

Début de la dédicace à 16h
Lecture par Ella Balaert à 18h,
Echange discussion à partir de 18h30

Ouvert à tous, entrée libre et gratuite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Ella Balaert
Plus d'informations sur Georges-Olivier Châteaureynaud