Petit traité du pain d'épice
Éditeur
Le Sureau
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Petit traité du pain d'épice

Le Sureau

Offres

  • AideEAN13 : 9782364021594
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

  • AideEAN13 : 9782364021587
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

Autre version disponible

« Courre, courre aussi vite que tu peux ! Tu ne pourras pas m’attraper ! »
Tout le monde connaît l’histoire du petit bonhomme de pain d’épice, mais de
quel pays vient-il ? De France, d’Angleterre, d’Allemagne, d’Europe centrale,
de Russie ? Non, il nous arrive tout droit des États-Unis.

Alors, le pain d’épice est originaire d’Amérique ?

Absolument pas ! On dit qu’il vient d’Égypte, de Rome ou de Chine, à moins que
ce ne soit de Russie ou… de Pithiviers (via l’Arménie !).

En réalité, il vient de nulle part et de partout, en forme de cœur, de cochon
ou de saint Nicolas. Il est unique et multiple. Moelleux à souhait ou sec
comme un cookie mais toujours d’une odeur délicieuse et bon pour la santé.

Permet-il d’apprendre à lire ? A-t-il servi d’arme fatale ? Que de légendes ou
de rumeurs à son sujet attestant de sa notoriété ! Que de questions !

Est-il un pain ? En aucun cas. Est-il un gâteau ? Pas plus.

Alors… qu’est-ce que le pain d’épice ?

Une chose est certaine, qui ne trompe pas sur l’intérêt et le renouveau du
pain d’épice : son retour en force sur les marchés de Noël et chez les grands
cuisiniers où il participe maintenant à des recettes aussi bien salées que
sucrées.

Mireille Gayet explore dans ce petit traité toutes les régions du globe où le
pain d’épice est à l’honneur et propose près de cent recettes, des plus
classiques ou traditionnelles aux plus originales ou surprenantes : de quoi
combler les palais les plus divers – et d’aller de surprise en surprise
gastronomique !
S'identifier pour envoyer des commentaires.