Le travail n'est pas une marchandise, Contenu et sens du travail au XXIe siècle
EAN13
9782722605138
ISBN
978-2-7226-0513-8
Éditeur
Éditions du Collège de France
Date de publication
Collection
Leçons de clôture
Nombre de pages
72
Dimensions
18 x 11 x 1 cm
Poids
77 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le travail n'est pas une marchandise

Contenu et sens du travail au XXIe siècle

Éditions du Collège de France

Leçons de clôture

Offres

Autre version disponible

Ce n'est ni en défaisant l'État social ni en s’efforçant de le restaurer comme
un monument historique que l’on trouvera une issue à la crise sociale et
écologique. C’est en repensant son architecture à la lumière du monde tel
qu’il est et tel que nous voudrions qu’il soit. Et, aujourd’hui comme hier, la
clé de voûte sera le statut accordé au travail.

Face à la faillite morale, sociale, écologique et financière du
néolibéralisme, l’horizon du travail au XXIe siècle est celui de son
émancipation du règne exclusif de la marchandise. Comme le montre le cas du
travail de recherche, les statuts professionnels qui ont résisté à la
dynamique du Marché total ne sont donc pas les fossiles d’un monde appelé à
disparaître, mais bien plutôt les germes d’un régime de travail réellement
humain, qui fasse place au sens et au contenu du travail – c’est-à-dire à
l’accomplissement d’une œuvre.

Titulaire de la chaire État social et mondialisation: analyse juridique des
solidarités (2012-2019), Alain Supiot est professeur émérite au Collège de
France et membre correspondant de la British Academy. Dans sa leçon de clôture
prononcée le 22 mai 2019, il invite à repenser la justice sociale au xxie
siècle et, plus particulièrement, le sens et le contenu du travail. Cet
ouvrage fait écho à sa leçon inaugurale, _Grandeur et misère de l’État social_
(2013).
S'identifier pour envoyer des commentaires.