Conseils de lecture

Un océan d'amour
25,50
par (Libraire)
6 novembre 2014

Coup de coeur BD

L'histoire -sans paroles- absolument formidable d'un pêcheur qui n'aime pas les sardines, d'une bretonne qui a le mal de mer, d'une mouette qui louche et d'un aller-retour improbable vers Cuba...
Sensatio-sentimentalement drôlatique !!


Les Groseilles de Novembre (Chronique de quelques détraquements dans la contrée des kratts)
par (Libraire)
31 octobre 2014

Coup de coeur littérature étrangère

L'hiver en Estonie, c'est rude. Heureusement, il y a les kratts, et le joyeux folklore qui les accompagne. Mais, me direz-vous, qu'est-ce qu'un kratt ? La réponse dans "Les groseilles de novembre" - vous ne serez pas déçus du voyage !


Citrus, n  2

Collectif

L'Agrume

17,50
par (Libraire)
25 octobre 2014

Coup de coeur BD

Un n°2 passionnant qui en dit long sur notre fascination (morbide) pour les faits divers et ce qu'elle révèle de notre société.
Ces derniers ont toujours la part belle dans les journaux régionaux et/ou nationaux, quid de l'éthique ou de l'intégrité. La recette du buzz fait pencher la balance des informations et du journalisme. Qui s'en repaît le plus ?


Tome 2, Big Bang Cats - Tome 02, Let's Rock !

Let's Rock !

Tome 2

Glénat BD

10,95
par (Libraire)
16 octobre 2014

Coup de coeur BD

L'aventure rock'n'roll se poursuit ! Les Cats sont sur la route vers la gloire ! Mais si tout semble rouler dans le groupe, dans leur vie personnelle c'est un peu plus le chaos...
Le tome 2 explore la face intime de chacun ; l'adolescence : l'âge où l'on se cherche et l'on se construit !


Uune main encombrante
17,50
par (Libraire)
11 octobre 2014

Coup de coeur policier

Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! On pensait avoir dit adieu aux enquêtes du célèbre Wallander (le père, puisque sa fille a pris la relève) avec "L’homme inquiet", mais Henning Mankell s’est décidé à retravailler une petite nouvelle écrite il y a de nombreuses années, pour nous l’offrir en guise de digestif. Alors forcément, cela reste un peu léger puisque l’intrigue tient en moins de 200 pages, et que les ressorts sont un peu « grossiers », mais c’est Mankell, et on se prend au jeu.
Cette « main encombrante », c’est Wallander qui trébuche dessus dans le jardin d’une maison qu’il visite en vue d’un achat immobilier (pour le détail croustillant, la vente lui est proposée par un de ses collègues !), et on ne va pas tarder à découvrir tout un squelette enfoui sous cette main. L’affaire est ancienne, oui, cependant il y a sûrement eu meurtre, et le commissaire veut tirer ça au clair. Car après tout, il s’en est fallu de peu pour qu’il devienne propriétaire de cette maison au passé mouvementé…