La danse des vivants

La danse des vivants

Antoine Rault

Albin Michel

  • 27 mars 2017

    Espionnage d'après-guerre

    Eté 1918, un soldat est retrouvé, sans plaque ni papier d'identité, amnésique et blessé dans un trou d'obus. Indices troublants, il parle français et allemand, est particulièrement intelligent et cultivé en lettres. Pour les services secrets français qui vont le soigner, c'est une aubaine. On va lui proposer de devenir espion sous l'identité d'un mort allemand dans l'Allemagne vaincue mais qui résiste encore dans les pays baltes et se bat contre les armées bolchéviques.
    Roman d'espionnage et historique, on est tout de suite happé par l'histoire et on s'attache au personnage de ce soldat. Reste néanmoins la recherche obsédante d'identité tout au long de ce roman qui nous invite à réfléchir à nos racines et notre identité. Une documentation historique riche qui donne déjà dès 1919 les prémices de l'arrivée du nazisme.


  • 26 janvier 2017

    1914-1918

    J’ai aimé suivre ce héros sans mémoire : qui est-il ? Il ne le saura jamais, le lecteur, si.
    Comment va-t-il gérer cette double identité d’espion ? Ne va-t-il pas se dévoiler malgré lui ?
    J’ai aimé également suivre l’après-guerre du côté français et allemand : la façon dont les hommes politiques ont géré la victoire ou la défaite vis-à-vis de l’opinion publique.
    J’ai ainsi appris que les soldats allemands, après la démobilisation, sont partis directement se battre dans la Baltique contre les Bolchéviques.
    On découvre Clemenceau dans ses tractations. Un roman riche historiquement et qui pose la question de la fin de la guerre et de l’identité.

    L’image que je retiendrai :

    Celle du traitement à l’électricité que subit Charles, censé faire retrouver la mémoire. Une torture avant l’heure (serions-nous, nous français, les spécialistes de la torture à l’électricité ?…..)

    http://alexmotamots.fr/?p=2515


  • par (Libraire)
    19 septembre 2016

    Attention, gros coup de coeur pour ce roman à la fois tendre et rageur ! Comment vivre sa vie en ne sachant plus rien de celle-ci !
    C'est à cette question que va tenter de répondre ce jeune soldat amnésique qui nous accompagne le long de notre lecture.
    Lucie.


  • par (Libraire)
    16 août 2016

    Historique et captivant...

    En Août 1918, un soldat français se réveille amnésique. Il parle aussi bien le français, que l'allemand ou le Russe, bien qu'il ignore pourquoi.
    Les services secrets vont alors se servir de lui comme espion. Il sera soumis à de nombreux électrochocs, qui ne donneront aucun résultat. Mémoire « Sold-out » !

    Pris au piège dans cette existence qui n'est pas la sienne, il devra trouver sa place dans son pays, bien que la recherche de sa propre identité prime sur le reste.
    Antoine Rault nous offre ici un roman historique captivant, qui démontre l'absurdité de la guerre et les atrocités physiques autant que psychologiques de cette époque.