Sur les ossements des morts

Sur les ossements des morts

Olga Tokarczuk

Libretto

  • par (Libraire)
    1 décembre 2019

    Belle découverte !

    Olga Tokarcsuk est une auteure (autrice) polonaise qui vient d'obtenir le Prix Nobel de littérature, une découverte pour moi... Intriguée, je me suis plongée dans l'un de ses romans, j'ai choisi un polar en format poche chez Libretto. Quelle joie !! Ce roman est original, plein de fantaisie et de surprises, j'ai adoré ! La narratrice est une retraitée qui habite dans un hameau isolé en Pologne, elle est férue d'astrologie et passe ses jours et ses nuits le nez plongé dans les horoscopes ou à marcher dans la forêt. Solitaire, elle fréquente toutefois quelques personnages anticonformistes, un voisin distant, un spécialiste de William Blake, un amant de passage... et des chasseurs. Des chasseurs qui meurent les uns après les autres dans de très étranges conditions. Serait-ce une vengeance des animaux ??
    Un livre délicieux. Un bel hommage à la nature.

    Vanessa


  • par (Libraire)
    27 novembre 2019

    La narratrice, Janina, habite un hameau qui n'a plus de nom officiel et très peu d'habitants, surtout en hiver. Après la mort étrange d'un voisin la police conclut à une mort accidentelle. Soit. Au cours des mois suivants, d'autres morts ont lieu, indéniablement des meurtres celles-là. L'enquête de la police n'avance pas.
    Janina est solitaire mais pas esseulée, assez excentrique aux yeux de certains. On la conseille de ne pas trop parler de sa théorie sur la revanche des animaux. Et elle a des amis fidèles, comme le déroulement du récit le montrera.
    Grave et drôle, avec fantaisie et une pincée de suspense.
    Un grand plaisir de lecture.


  • 18 novembre 2019

    Absolument génial

    Tout commence par un homme qui s'étouffe avec un os de biche.

    Alors de bien mystérieuses morts ont lieu à la frontière polonaise : il semblerait que ce soient des meurtres perpétrés par des animaux qui se vengent de ceux qui les chassent...

    Soyez prévenu.e.s : ce livre est impossible à lâcher. Olga Tokarczuk mérite amplement le prix Nobel de littérature. Elle signe ici un roman intense, mystérieux, aussi angoissant qu’amusant parfois, souvent mystique, toujours brillant. Génial !