Le destin de Fausto

Le destin de Fausto

Jeffers

École des Loisirs

  • 23 juin 2020

    Une fable importante sur la soif de pouvoir, le furieux désir de posséder et une bonne leçon d’humilité !

    Un jour, Fausto décide de faire le tour de ce qui lui appartient. C’est ainsi que la fleur, l’arbre, le mouton , la montagne, appartiennent à Fausto. Car gare à celui qui ne veut pas lui appartenir : notre individu se met à taper du pied et à brandir le poing, faisant ainsi céder ces différents éléments à sa (colérique) volonté. Mais l’océan résiste …


  • 21 mai 2020

    Le destin de Fausto

    Fausto est autoritaire , il pense que tout lui appartient et c'est vrai que tous lui obéisse et ont peur de lui .
    Mais un jour , il fait connaissance avec l'océan...
    Le dernier album d'Oliver Jeffers évoque la démesure et la démagogie des puissants de ce monde.
    L'auteur illustrateur utilise son sens de l'épure et fait passer clairement son message.
    On lit cette histoire comme un conte philosophique ou une fable , de quoi réfléchir et discuter ensemble!


  • 18 mai 2020

    Glaçant mais nécessaire

    Une vraie belle morale : on ne peut pas tout s'approprier !
    *Françoise*


  • par (Libraire)
    10 mai 2020

    Il était une fois un homme qui croyait que tout lui appartenait. Un jour, il décida d’aller faire l’inventaire de ce qui était à lui.
    Une fable intemporelle sur la tyrannie et le désir de possession par l’auteur de Nous sommes là.


  • par (Libraire)
    18 mars 2020

    La folie des grandeurs

    Fable en images, le dernier album d'Oliver Jeffers offre, en regard, notre vanité d'humain, prêt à aucune humilité, désireux de tout, convoitant le reste. Fausto, petit personnage moustachu, impétueux et colérique, se dresse comme un miroir de l'absurdité de l'homme à prendre sans vergogne, avec dédain la nature qui l'entoure. Oliver Jeffers nous montre le vide de ce comportement, en parsemant son récit de pages blanches, symbole de la stérilité de cette attitude à vouloir tout et sans délai. Un album à message fort offrant à chacun de quoi réfléchir et rire de nous. Dès 6 ans.


  • 16 mars 2020

    Le destin de Fausto

    Il était une fois un homme qui croyait que tout lui appartenait : la fleur, le mouton, l’arbre, la montagne. Jusqu’au jour où croyant que même l’océan lui appartenait, il plongea dedans alors qu’il ne savait pas nager. La vie repris son cours… sans Fausto.

    Une fable simple sur le désir de puissance de l’être humain sur la nature.