JOLIS JOLIS MONSTRES

Jolis jolis monstres

Julien Dufresne-Lamy

Belfond

  • 6 décembre 2019

    Des monstres, des drags, des queers, des dérangés, des "tafioles"... Autant de dénominations pour qualifier Lady Prudence et sa bande de drags queens à l'apogée de leur succès dans le New-York des années 70/80. Un roman lumineux, "hors cases" qui aborde des sujets dont on parle peu : les débuts des années sida, les sujets queer et LGBT+, le banditisme, les gangs et la violence. Ouvrons nos esprits et laissons entrer la lumière des boules à facettes !


  • 13 octobre 2019

    **" Jolis jolis monstres " de Julien Dufresne-Lamys**
    **est le coup de coeur de La librairie Le Failler à Brest**
    [ **dans le q u o i  l i r e ? #84**](https://www.onlalu.com/2019/10/08/quoi-
    lire-84-48895?overlay=LeFailler)

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • 12 octobre 2019

    Conseillé par Manon R.

    "Jolis jolis monstres" c'est l'histoire de James, aussi appelé Lady Prudence. À travers sa vie, c'est toute la culture drag queen de New York qui s'ouvre à nous. À ses côtés, on fait la rencontre de Madonna, David Bowie, Keith Haring, Nan Goldin... autant d'artistes qui ont côtoyé ces queens de la nuit. Mais c'est aussi les années sida, la perte de proches et le silence.
    Dans une Amérique violente et fermée, Julien Dufresne-Lamy retrace ces vies particulières de façon très juste et avec une telle tendresse. C'est la beauté, les soirées, le voguing, la différence, mais surtout la rencontre de personnages, de légendes qu'on ne veut plus quitter.
    Entrez donc dans le bal du genre et de l'identité, vous verrez c'est magnifique !

    "Certains disent qu'on est des monstres, des fous à électrocuter. D'autres pensent que l'on est les plus belles choses de ce monde." Venus Xtravaganza, in Paris is burning.


  • 5 septembre 2019

    LGBT

    Ce roman offre une plongée dans le New-York de la fin des années 70 jusqu’au début du SIDA. On y côtoie Keith Haring et Madonna, Bowie ou Warhol.

    Mais surtout Lady Xtravaganza, la maman de la maison Xtravaganza qui recueil des adolescents homosexuels rejetés par leur famille.

    James, alias Lady Prudence, nous raconte son arrivée dans la ville, la naissance de son show et le milieu drag dans lequel elle vit, jusqu’à l’arrivée du SIDA qui décime la communauté.

    En alternance avec la vie de James, nous suivons Victor, père de famille comblé, qui se découvre une passion pour la scène drag-queen.

    J’ai découvert cet univers si particulier : l’art du voguing et des ballrooms.

    Un roman qui aborde en finesse la question du genre, ou les personnages se sentent à la fois homme et femme.

    Un roman qui apporte un regard décalé sur le société américaine actuelle ou tout doit être rangé dans des catégories, divisant le mouvement LGBT.

    Car la question du genre revient au coeur des débats après l’attentat d’Orlando dans une boîte de nuit pour homosexuels.

    Un roman passionnant et extrêmement bien documenté avec des photos en fin d’ouvrage, qui m’a fait découvrir un univers et réfléchir sur l’éternel combat des LGBT.

    L’image que je retiendrai :

    Celle de ces hommes préparant leur costume de drag-queen devant une machine à coudre pour être la plus resplendissante possible.

    https://alexmotamots.fr/jolis-jolis-monstres-julien-dufresne-lamy/


  • 3 septembre 2019

    Joli joli Coup de coeur

    New York, dans les années 70. Lady Prudence la nuit, James le jour, cette grande drag queen éblouit la scène des bars. Fabuleuses fêtes, danses rythmées, liens qui se tissent entre les grandes reines de la nuit. Et soudain, le sida, qui se met à tout détruire.

    New York, aujourd'hui. Victor le jour, Victor la nuit, et pourtant il aspire à devenir une reine de la nuit lui aussi. Mais qu'est-ce qu'un homme hétérosexuel viendrait faire dans ce monde de si jolis jolis monstres?

    Un roman merveilleux, puissant, souvent hilarant et toujours très humain.

    Une pépite !

    Nicolas