Le Malheur du bas

Le Malheur du bas

Inès Bayard

Albin Michel

  • 3 octobre 2018

    Coup de coeur littérature

    Marie est mariée à Laurent. Ils ont la trentaine, deux boulots prenants, une envie d'enfant.
    Un soir cette vie vole en éclat. Dans une ruelle sordide, Marie se fait violer.
    A partir de ce point de rupture, l'auteure nous décrit presque au jour le jour l'état de son héroïne qui se bat contre la douleur de ce souvenir.
    La vie conjugale peut-elle rester indemne après pareille violence?
    L'enfant à naitre peut-il être digne d'amour s'il est le fruit de l'horreur?
    Un roman étouffant, qui donne à réfléchir sur l'effet de culpabilisation des victimes.


  • par (Libraire)
    14 septembre 2018

    Suite à un viol d’une rare violence, Marie découvre qu’elle est enceinte. Cet enfant, elle va le détester car il est le fruit de cet événement traumatisant, qu’elle a toujours caché à son mari et à sa famille. Elle s’enferme alors dans une spirale d’autodestruction et de peur. Un récit parfois dérangeant mais un véritable coup de poing.


  • par (Libraire)
    10 septembre 2018

    Alors que Marie a les conditions idéales pour réunir le bonheur parfait, "le malheur du bas" lui tombe dessus. Comment cette femme va-t-elle pouvoir affronter et surmonter son viol ? Un premier roman choc, cru, sans tabou, dont-on risque d'entendre parler.
    Elodie


  • 9 septembre 2018

    **[Cet ouvrage fait partie de notre
    sélection  q u o i  l i r e ?
    Découvrez ](http://www.onlalu.com/2018/08/30/quoi-lire-numero-37-35567)****[ici](http://www.onlalu.com/2018/08/30/quoi-lire-numero-37-35567)****[ ce qu'en pensent les libraires ?](http://www.onlalu.com/2018/08/30/quoi-lire-numero-37-35567) **

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    3 septembre 2018

    UN LIVRE COUP DE POING

    Livre coup de poing où une femme raconte sa vie devenue un enfer après le viol qu'elle a subi par un de ses directeurs à la banque où elle travaille.Elle tait son viol à son entourage, en a honte et s'aperçoit peu de temps après qu'elle est enceinte. Le doute s'installe ; l'enfant est-il de son mari ou de son violeur?Elle décide de le garder sans faire de test génétique. Mais une fois né, elle ne peut aimer son enfant et nous sommes terrifiés par l'enchaînement du drame que l'on nous raconte dès le premier chapitre. Premier roman réussi!


  • par (Libraire)
    3 septembre 2018

    Marie et son époux mènent une vie heureuse jusqu'au jour où la jeune femme est victime d'un viol. Peu de temps après elle découvre qu'elle est enceinte. Persuadée d'attendre l'enfant de son agresseur, elle s'enferme dans un silence auto-destructeur qui la pousse à commettre l'irréparable.
    Un roman choc qui fait l'effet d'une bombe.

    Conseillé par Chloë


  • par (Libraire)
    29 août 2018

    Un premier roman choc !

    Un premier roman émotionnellement et psychologiquement choc pour décrire la violence sexuelle et corporelle faite aux femmes. La cruauté monstrueuse du viol, la violence des rapports sociaux (familiaux, conjugaux et hiérarchiques), les effets dévastateurs du mensonge choisi, des non-dits, de l'aveuglement bienséant et social, les rapports de soumission et de domination masculine sont disséqués dans un style sec et nerveux. Le lecteur est pris au piège de cette violence démesurée et brutale comme en apnée et retenant son souffle, en complète connivence troublante et dérangeante avec Marie.


  • par (Libraire)
    25 août 2018

    A vous faire froid dans le dos

    Voici un premier roman qui ne vous laissera pas indifférent.
    Marie et Laurent vivent heureux tous les deux jusqu'au jour où Marie se fait violer par son patron.
    Dans un roman sans concession, Inés Bayard nous plonge dans la tête de Marie.
    Un texte d'une justesse qui fait froid dans le dos ! A découvrir le plus rapidement possible!


  • par (Libraire)
    10 août 2018

    Claque littéraire

    Les grands romans sont des livres qui laissent une empreinte aux lecteurs, "Le malheur du bas" est sans conteste un de ceux là.
    Dans ce livre, pas de surprise, dès les premières pages nous connaissons la fin. Une fin dure, douloureuse, à l'image de cette histoire tragique.

    Marie mène une vie plutôt idyllique, heureuse dans son travail et dans sa vie de couple. Ils ont pour projet, son mari et elle, d'avoir prochainement un enfant. Jusqu'au jour où tout bascule, ne pouvant rentrer chez elle après le travail, son directeur la ramène chez elle et la viole, plusieurs fois. Suite à ça, Marie tombe enceinte. Menacée, elle n'a "d'autres choix" que de se taire et de souffrir en silence avec ses regrets, ses peurs et ses douleurs. S'en suit un long chemin dans la solitude, le dégoût envers elle même, son propre corps, celui de son mari et surtout envers cet enfant non désiré.

    Un roman sans tabou, d'une écriture brutale mais nécessaire sur un sujet encore trop silencieux.
    Un premier roman exceptionnel.


  • par (Libraire)
    10 août 2018

    Un premier roman comme un coup de poing

    Marie est heureuse : elle s'épanouit dans son métier et vient de décider avec son mari qu'il est temps d'avoir un enfant.
    A la fin d'une journée de travail, alors que son vélo a été vandalisé, son supérieur hiérarchique lui propose de la raccompagner et, au détour d'un parking, la viole à plusieurs reprises.
    Sous la menace de son agresseur, elle décide de garder le secret, et ce choix, qu'elle va devoir assumer de plus en plus difficilement avec le temps qui passe, va la marquer à jamais. Surtout qu'elle se retrouve enceinte : persuadée qu'elle porte le fruit de son viol, elle est incapable de nouer un lien avec son fils et éprouve une répulsion grandissante pour son mari qui ne voit rien à son mal-être.
    Un roman nécessaire, plein de douleur et de rage qui soulève des questions de société sur la violence faite aux femmes, la maternité...
    Âmes sensibles s'abstenir.