Je vais rester

Je vais rester

Lewis Trondheim

Rue de Sèvres

  • par (Libraire)
    23 juin 2018

    Atypique.

    Voilà une BD totalement atypique qui surprend par son thème. Lors d'un séjour au bord de mer, Roland décède dès son arrivée. Sa compagne Fabienne décide malgré tout de suivre à la lettre le programme initialement fixé. Comme en apnée, le lecteur suit Fabienne dans ses promenades et visites mélancoliques, hésitant entre la tristesse, et le burlesque que le scénario de Trondheim marie à merveille. Chronique complète d'Eric Rubert sur Unidivers.fr.


  • 12 mai 2018

    Coup de coeur BD

    Une sensation douce amère s'insinue en nous à la lecture de cette très belle bande dessinée. Sensation due au savoureux mélange des dessins de Chevillard et des mots, rares mais puissants, de Trondheim.
    Humour et tristesse se mêlent au fil des pages pour happer le lecteur et ce jusqu'à la fin.