C'est le coeur qui lâche en dernier

C'est le coeur qui lâche en dernier

Margaret Atwood

Robert Laffont

  • 13 septembre 2017

    Coup de coeur littérature étrangère

    Margaret Atwood nous propose à nouveau une critique de la société et démontre qu'il n'y a qu'un pas entre humanité et monstruosité. Les deux héros vont avoir chacun leur façon de réagir aux choix inhumains qui leur sont imposés. un roman à deux voix qui ne vous laissera pas de marbre !


  • par (Libraire)
    4 septembre 2017

    The Atwood Show

    Featuring Elvis Presley & The Other Sexbots

    Une comédie des erreurs hormonales débridée par l'imagination et le rythme.
    Les idées sémillantes et le savoir-faire septuagénaire de la grande romancière canadienne.


  • par (Libraire)
    19 août 2017

    Stan et Charmaine ont tout perdu lors de la crise économique qui ravage les Etats-Unis. Ils acceptent d’adhérer au Projet composé de 2 unités, Consilience ville idéale où chacun a un travail et un logement et Positron, pénitencier géré pour en faire une unité économiquement viable. Pour une juste égalité entre les habitants chacun passe un mois à Consilience et un mois à Positron. L’engagement de Stan et Charmaine les lie à vie, si au début ils sont heureux petit à petit ils se sentent coincés dans ce système qui décide de leur vie à leur place.
    Dans un premier temps Margaret Atwood fait une critique sociale des USA, d’un système économique qui laisse les plus faibles sur le bord de la route et est prêt à tout pour engranger des profits. La deuxième partie du roman bascule dans une sorte de farce absurde dans laquelle on croise des Elvis Presley, des Marylin Monroe mais aussi une femme amoureuse d’un ours en tricot bleu !
    Etonnant et détonnant ! Valérie


  • par (Libraire)
    18 août 2017

    Vous avez lu La servante écarlate ?! Vous avez aimé ?!
    Courrez donc acheter le dernier roman de Margaret Atwood !!!

    Stan et Charmaine se retrouvent sans logement et sans travail suite à la crise économique qui a frappé de plein fouet les États-Unis ...
    Ils survivent tant bien que mal à coup de petits boulots et de nuits passées à l'arrière de la voiture.
    Puis un jour une publicité à la télé les fait rêver ...On y vante les mérites d'une ville appelée Consilience. Là-bas, tout le monde a un travail et un toit au-dessus de la tête !
    Le rêve !!
    Mais revers de la médaille oblige, tout ceci ne dure qu'un mois sur deux ...
    L'autre mois ils seront en prison et un autre couple prendra leur place dans la maison ...
    Roman dystopique par excellence, C'est le cœur qui lâche en dernier est un vrai coup de cœur !!!
    C'est noir, cynique, mordant, drôle et tragique à la fois, c'est surtout à lire de toute urgence !!!!!!!!!!